• Étudier à l'ÉNA
  • Étapes du processus d'admission
  • Préparer son arrivée
  • Étudier et vivre au Québec
  • FAQ

Étudier à l'Éna  

La passion de l'aviation

Maintenance d'aéronefs

Avionique Génie aérospatial Une vie étudiante qui bouge
Visite notre chaîne YouTube pour découvrir nos autres vidéos ! 


Nous joindre : 
L'École

 



L’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) est chef de file en matière de formation technique en aérospatiale à l’échelle nord-américaine. Elle est située près de Montréal dans la zone aéroportuaire de Saint-Hubert, à proximité de plusieurs entreprises aéronautiques.

L’ÉNA est affiliée au cégep Édouard-Montpetit, un des plus grands cégeps du Québec. Elle peut accueillir annuellement près de 1 300 étudiants à l’enseignement régulier et plusieurs centaines de techniciens à la formation continue. Ses programmes de techniques aéronautiques sont reconnus par Transports Canada.

De plus, grâce à une entente intervenue avec le Centre de compétences Wallonie Aerotraining Network (WAN) de Belgique, l’ÉNA est en mesure d’offrir à ses étudiants la possibilité de passer les examens théoriques EASA PARTIE-66 en vue de l’obtention de la licence de technicien d’aéronefs en conformité avec les normes de la certification européenne EASA PARTIE-147 de l’Agence européenne de sécurité aérienne (EASA).

L’ÉNA dispose de cinq hangars comprenant une flotte de 36 aéronefs, dont 26 avions et 10 hélicoptères, et est dotée d’installations modernes qui comprennent une trentaine de laboratoires et d’ateliers spécialisés.

En plus d’offrir une formation où les notions théoriques et la mise en pratique vont de pair, l’ÉNA offre à ses étudiants l’opportunité de s’inscrire au programme Alternance travail-études et d’accéder à des stages en milieu de travail, au pays ou à l’extérieur. Cette formule d’alternance entre le travail et les études permet à l’étudiant d’effectuer, dès la 4e session, un stage rémunéré d’une durée variant de 12 à 16 semaines, dans une entreprise aérospatiale. Un deuxième stage est prévu plus tard dans le processus de formation. Bien que ces stages puissent prolonger d’une année la durée des études, cette expérience de travail incomparable est extrêmement significative.

 

Une vie étudiante dynamique 

 

Une des meilleures façons de réussir son parcours étudiant et de s’intégrer au milieu est sans contredit de participer aux nombreux événements et activités offerts à l’ÉNA. En effet, de taille humaine, l’École propose un milieu de vie des plus stimulants où le sentiment d’appartenance est fort présent.

Non seulement l’ÉNA accueille de plus en plus d’étudiants internationaux, mais des centaines de jeunes provenant de toutes les régions du Québec se retrouvent chaque année dans un environnement qui leur est nouveau et jusqu’alors inconnu. Pour créer des liens d’amitié, développer leur réseau et profiter pleinement de leur passage à l’ÉNA, participer activement à la vie étudiante est non seulement encouragé, mais constitue même un facteur de réussite scolaire. Pour tout savoir sur les nombreuses activités étudiantes à l’ÉNA, clique ici. Pour connaître la liste de tous les services offerts aux étudiants de l’ÉNA, clique ici.

Vidéo, présentation et finale locale de l’activité «Science, on tourne!», clique ici.

Chaque programme d’études de l’ÉNA comporte des conditions d’admissibilité spécifiques. Consulte la section reliée à l’admission du programme qui t'intéresse pour en apprendre plus. Pour une demande d’admission, consulte le site du Service régional d’admission du Montréal métropolitain (SRAM). Bien qu’il soit possible, pour un étudiant international, de faire une demande d’admission à tout moment, nous encourageons fortement les étudiants intéressés par les programmes de l’ÉNA à faire leur demande au moins cinq mois avant le début des études.

 

 

Perspectives d'avenir

 

Chaque programme de l’ÉNA offre un excellent taux de placement et des perspectives d’avenir stimulantes.

Une fois ton diplôme en main, tu seras en mesure d’accéder au marché du travail, dans ton domaine de spécialité, ou de poursuivre tes études à l’université.

  1. Techniques de génie aérospatial 280.B0 
  2. Techniques d’avionique 280.D0 
  3. Techniques de maintenance d’aéronefs 280.C0

 

 

Étapes du processus d'admission  

Bien qu’il soit possible, pour un étudiant international, de faire une demande d’admission à tout moment, nous encourageons fortement les étudiants intéressés par les programmes de l’ÉNA à faire leur demande au moins cinq mois avant le début des études.

Voici un résumé des étapes à suivre pour être admis dans l’un de nos trois programmes techniques:

  1. Choisir parmi nos trois programmes techniques;
  2. Après avoir déterminé le programme d’études qui répond à tes aspirations, tu dois compléter une demande d’admission et déposer ton dossier de candidature, en ligne, au Service régional des admissions du Montréal métropolitain (SRAM). Pour ce faire, clique ici. À noter que tu dois fournir certains documents au SRAM nécessaires à l’étude de ta candidature, notamment :
    • Le formulaire de demande d’admission dûment rempli et signé;
    • Une copie certifiée en français des bulletins de tes 3 dernières années d’études ;
    • Une copie certifiée en français des diplômes correspondant à tes bulletins ;
    • Une copiée certifiée en français de l’acte de naissance indiquant les noms de tes parents ainsi que le lieu de naissance ;
    • Le document faisant état de ton cheminement scolaire (si demandé) ;
    • Un chèque certifié ou d’une traite bancaire de 85 $ canadiens au nom du SRAM.

Si tes documents ne sont pas en français ou en anglais, tu dois envoyer une traduction officielle en français ou en anglais.

  1. Si ta candidature est retenue, tu recevras, de la part de l’ÉNA, une confirmation d’admission par courrier électronique, avec un résumé des étapes à franchir pour étudier au Québec.

À noter que la lettre d’admission ne t'autorise pas à étudier au QuébecTu dois obligatoirement obtenir, dans un premier temps, le Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et, ensuite, le Permis d’études. Pour plus d’informations, nous t'invitons à consulter la section «Préparer son arrivée».

 

 

PrÉparer son arrivée

Obtenir un Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) et un Permis d'études

 

1. Le Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) est émis par le ministère de l’Immigration, Diversité et Inclusion Québec. Nous te recommandons fortement de faire la demande par internet afin d’accélérer le traitement de ton dossier. Les délais sont habituellement beaucoup plus courts. Clique ici pour remplir le formulaire. Une fois la lettre d’admission reçue, tu dois impérativement obtenir en premier lieu : 

  • Le CAQ doit être valide et conforme au niveau d’études collégiales et couvrir la durée de ton programme d’études.
  • Pour obtenir son Certificat d'acceptation du Québec pour études (CAQ) et son permis d'études, l'étudiant doit se conformer aux dispositions de la législation canadienne autorisant l'entrée des étudiants internationaux sur le territoire. Il devra notamment démontrer sa capacité financière à subvenir à ses besoins au cours de son séjour d'études au Canada.

 

2. Dès la réception de ton CAQ, tu dois t'occuper des procédures concernant la demande de ton permis d’études en t'adressant à l’Ambassade du Canada ou le Bureau canadien des visas responsable du traitement des demandes dans ton pays, avec la lettre d’admission. Consulte la liste des bureaux canadiens des visas où tu dois t'adresser en cliquant ici.

Nous te recommandons de faire la demande de ton permis d’études par Internet afin d’accélérer le traitement de ton dossier. Clique ici pour remplir le formulaire. 

Le permis d’études doit être valide et conforme au niveau d’études postsecondaires et couvrir la durée de ton programme d’études.

Un visa de résident temporaire peut aussi être exigé pour certains pays. Consulte la liste des pays et territoires qui ont besoin d’un visa.

Ces autorisations d’entrée et de séjour s’obtiennent obligatoirement avant l’arrivée au Canada et ne sont délivrées généralement que pour des études à temps plein.  Tu dois commencer les démarches consulaires dès la réception de l’avis d’admission au Cégep.

 

Assurance maladie obligatoire 

 

Tu dois adhérer obligatoirement à un régime d’assurance maladie et hospitalisation de l’établissement d’enseignement où tu poursuis tes études. Au cégep Édouard-Montpetit, nous offrons le service à l’étudiant international (formulaire). C’est l’étudiant qui doit acquitter les frais annuels.

Les étudiants français ou des autres pays identifiés ci-dessous doivent présenter à l’organisation scolaire de l’ÉNA leur preuve d’adhésion au régime d’assurance maladie du Québec dès leur arrivée, afin d’être exemptés du régime payant pour les étudiants internationaux.

Les étudiants reçoivent toute l’information nécessaire dans le déroulement d’inscription joint à leur lettre d’admission.

Pour de plus amples renseignements au sujet de l’assurance maladie et hospitalisation obligatoire, consulte le site de la Fédération des cégeps

Pour les citoyens d’un de ces pays : Belgique, Danemark, Finlande, France, Luxembourg, Norvège, Portugal, Roumanie ou Suède.

Grâce à une entente entre le Québec et ces pays, tu peux adhérer au Régime de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). Voici les documents dont tu auras besoin avant de te présenter au bureau de la RAMQ.

  1. Le formulaire SE 401-Q-102 disponible dans un bureau de la RAMQ – NOTE IMPORTANTE – AVANT TON DÉPART – Tu dois te présenter au bureau de la sécurité sociale de ton pays pour compléter et attester ta couverture au régime de sécurité sociale
  2. Le Certificat d’acceptation du Québec (CAQ)
  3. Une attestation d’inscription à temps plein de notre établissement
  4. Une preuve de nationalité (ton passeport)
  5. Pour plus d’information, clique ici.

À ton arrivée au Québec présente-toi à l’École nationale d’aérotechnique afin d’obtenir une attestation d’inscription à temps plein auprès du Service de l'organisation scolaire.

Avec tous tes documents, présente-toi au bureau de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) afin de faire la demande d’adhésion au régime. Le bureau est situé au 425, boulevard De Maisonneuve Ouest, au 4e étage, bureau 401, Montréal.

 

  

Planifier son budget

 

Prévois un budget suffisant  

Plusieurs renseignements utiles se retrouvent dans le Guide de l'étudiant disponible en cliquant ici.  Tu trouveras plusieurs informations pertinentes en consultant le site Internet exclusivement réservé aux étudiants internationaux de la Fédération des Cégeps en cliquant ici. Le budget-type ci-dessous, en devises canadiennes, tient compte du mode de vie d’un étudiant moyen. Les montants peuvent être supérieurs ou inférieurs dans la réalité, selon les personnes (le gouvernement du Québec exige, pour l’obtention du Certificat d’acceptation du Québec, une preuve de ressources financières pour couvrir les frais de subsistance durant tout son séjour, soit la somme de 12 062 $ pour une personne par année). Les données ci-dessous donnent une indication des ressources financières nécessaires pour la première année d’études au Québec, soit douze mois.

  • Demande d’admission au Service régional d’admission du Montréal métropolitain : 85 $
  • Demande du Certificat d’acceptation du Québec (CAQ): 109 $
  • Demande du Permis de séjour du Canada: 150 $
  • Assurance-maladie et hospitalisation obligatoire: 936 $
  • Droits de scolarité : 15 690 $  (Ce montant est sujet à changement annuellement et ne couvre pas les frais de cours additionnels à suivre à la Formation continue, s’il y a lieu)
  • Frais afférents (peuvent varier): 330 $
  • Livres et matériel scolaire (variables selon le programme d’études): 500 – 1 000 $
  • Logement (selon le tarif mensuel minimum d’un logement partagé en colocation): 4200 $
  • Nourriture à raison de 70 $ par semaine: 3 640 $
  • Vêtements d’hiver (peut varier selon les besoins réels): 1 000 $
  • Transport : 1 380 $
  • Divers (buanderie, téléphone, Internet, ameublement, etc.): 700 $
  • Activités sociales et sportives (cinémas, musées, sorties, etc.): 1 500 $

Budget-type: 30 066 $ à 30 566 $

 

 

Bourses et aide financière

 

Vérifie si tu as droit à une aide financière

Tu devrais t'informer auprès du ministère de l’Éducation de ton pays au sujet des possibilités de bénéficier d’une bourse d’études. Tu pourrais également t'informer auprès de l’Ambassade du Canada de ton pays. 

Les organismes suivants peuvent également offrir certaines bourses:

 

Programme des exemptions de droits de scolarité supplémentaires pour les étudiants internationaux des Cégeps  

Le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche du Québec attribue annuellement au réseau des cégeps un quota de 235 exemptions de droits de scolarité supplémentaires exigibles des étudiants internationaux.

Objectif de ce programme :

Ce programme vise à augmenter le nombre d’étudiants internationaux inscrits dans un programme technique en vue d’y obtenir le Diplôme d’études collégiales (DEC).

Les exemptions sont destinées à des étudiants, issus de n’importe quel pays où s’appliquent les droits de scolarité supplémentaires, inscrits à temps plein dans un programme menant au DEC technique. Pour être admissible à l’exemption, l’étudiant doit donc satisfaire à toutes les exigences lui permettant d’obtenir un DEC au terme de son séjour d’études au Québec.

Toutefois, l’admissibilité de l’étudiant à une exemption de droits de scolarité supplémentaires n’étant pas basée sur la durée de son séjour au Québec, mais bien sur la satisfaction de toutes les exigences relatives à l’obtention d’un DEC, l’étudiant peut bénéficier d’une exemption pour une période inférieure à 3 ans, en autant qu’il vise l’obtention du DEC au terme de son séjour.

Informations complémentaires :

Un étudiant peut éventuellement bénéficier d’une exemption pour la durée normale d’un programme technique, soit un maximum de trois années. Pour que l’exemption soit maintenue pendant la durée de son programme, l’étudiant doit obtenir des résultats démontrant sa réussite scolaire.

L’étudiant bénéficiaire de l’exemption paie les autres frais tels qu’ils s’appliquent aux étudiants québécois ainsi que la prime du régime collectif d’assurance maladie et hospitalisation des étudiants étrangers des cégeps et collèges.

Le but de cette mesure étant d’augmenter le nombre d’étudiants internationaux dans le réseau collégial, Cégep international, organisme fiduciaire du programme, privilégiera les étudiants nouvellement admis lors de l'attribution des exemptions.

 

Paiement des droits de scolarité

 

Les étudiants internationaux doivent débourser 7 845 $ par trimestre et souscrire à une assurance maladie. Ces droits couvrent l’année 2017-2018 et sont sujets à changement d’une année à l’autre par le ministère de de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Note qu’une entente entre la France et le Québec permet aux étudiants ayant la citoyenneté française de bénéficier de l’exemption des droits de scolarité et de la carte d’assurance maladie du Québec pendant la durée de leur séjour. Ils sont toutefois tenus de présenter la preuve d’assurance à l’ÉNA dès leur arrivée.

Pour toute information, nous t'invitons à nous contacter en écrivant à international@cegepmontpetit.ca.

 

Billet d'avion 

 

Comment trouver ?

Achète en ligne

Il existe plusieurs façons d’économiser ou de trouver un billet d’avion économique. La meilleure et la plus simple est d’effectuer une recherche sur Internet. En effet, généralement, passer par un site Internet permet d’économiser le prix des services proposés par une agence physique ou par téléphone.

Consulte plusieurs sites Web et de façon régulière

Car les sites sont mis à jour toutes les 24 heures et les prix des billets peuvent fluctuer passablement (à la hausse comme à la baisse, en fonction de l’offre et de la demande).

Il existe généralement trois types de sites :

  • Les sites de comparaisons, ou proposant un comparateur de prix multi-agences (ebookers.fr, govoyages.com, Opodo.fr, nouvelles-frontieres.fr, etc.);
  • Les agences de voyages en ligne (promovacances.com, voyages-sncf.com en sont deux exemples);
  • Les compagnies aériennes (depuis la France, Air transat et Corsair affichent souvent les meilleurs tarifs, mais il est quand même recommandé de lancer une recherche sur le site d’Air Canada ou d’Air France).

Tous possèdent des avantages et proposent généralement leurs tarifs les plus bas du moment.

Taxes et autres frais

Attention aux taxes d’aéroports, frais de réservation, frais de dossier, assurances et autres trajets pour atteindre l’aéroport qui peuvent se rajouter au prix du billet ou à l’offre annoncée au départ. 

L'importance de réserver tôt

Tente de réserver plusieurs semaines à l’avance, car tu économiseras habituellement davantage en achetant le plus tôt possible.

Nous suggérons fortement aux étudiants de se procurer un billet d’avion aller-retour à date fixe plutôt que de type «ouvert». La raison en est bien simple : les billets dits «ouverts», c’est-à-dire dont la date de retour est ouverte pour une durée généralement limitée (un an) sont souvent beaucoup plus chers. Il est donc moins onéreux de se procurer un billet d’avion à dates fixes et de modifier sa date de retour.

Pour la France :

Il existe des billets « étudiants » à tarifs réduits, notamment avec Air France et dans certaines agences de voyage spécialisées en clientèles étudiantes.

Consulte la liste des compagnies aériennes qui desservent l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal.

Choisir tes dates d’aller et de retour

Trimestre

Automne (mois d'août)

Date d’arrivée

Minimum 1 semaine avant le début de la session

Date de retour

Après tes derniers examens

 

Aéroports de Montréal

Ton arrivée à Montréal se fera normalement à l’Aéroport international Montréal-Trudeau (anciennement aéroport Dorval). Tu trouveras également une liste de toutes les compagnies aériennes desservant l’aéroport ainsi qu’une foule de renseignements pratiques en consultant le site Web Aéroports de Montréal.

 

Arrivée à Montréal

 

Le service Accueil Plus s’adresse aux nouveaux étudiants internationaux qui viennent étudier dans un établissement d’enseignement universitaire ou collégial québécois. Le service Accueil Plus facilite ton arrivée et réduit le temps d’attente à la frontière, si tu dois te faire délivrer un permis d’études en arrivant à l’aéroport Montréal-Trudeau. Des agents d’accueil, étudiants attachés aux universités et aux cégeps québécois, t'accueilleront à l’aéroport entre la première semaine du mois d’août et la première semaine du mois de septembre. Ils pourront t'informer et t'orienter dès ton arrivée. Le kiosque est généralement situé à l’arrivée des vols internationaux et sera ouvert tous les jours de 10 h à minuit.

Pour t'inscrire au service Accueil Plus ou pour plus de renseignements, clique ici

 

Hébergement

 

Consulte la page Web Hébergement de l'École nationale d'aérotechnique.

 

Prévoir les vêtements adéquats

 

Vêtements d’hiver

L’une des caractéristiques du climat du Québec est que les saisons y sont très marquées. Les températures, au Québec, peuvent monter au-delà de 30°C en été et descendre en deçà de -25°C en hiver. De la mi-novembre à la fin mars, c’est la saison hivernale. Il est conseillé de te procurer des vêtements d’hiver (manteau, bottes, tuques, mitaines, etc.) pour te protéger du froid. Tu peux te procurer des vêtements d’hiver dans tous les magasins à grande surface tels Walmart, Sears et La Baie ou dans les magasins spécialisés en articles de sports et plein air comme Sports Experts, Atmosphère, La Cordée. Moyennes mensuelles des températures de Québec et de Montréal

Sous peu, tu trouveras les informations suivantes :

Normes canadiennes (électriques, appareils chauffants, téléphonie, etc.)

Au Québec les appareils électriques fonctionnent avec le courant de 110 V.

Aide-Mémoire Entre-temps, pour toute information, nous t'invitons à nous contacter en écrivant à international@cegepmontpetit.ca

 

Activité d'accueil à l'arrivée

 

À chaque début de trimestre (Automne comme Hiver), nous organisons une activité d’accueil pour tous les nouveaux étudiants internationaux. Tu recevras une invitation pour y participer.

Étudier et vivre au quÉbec

Horaire des cours et présence 

 

Au niveau collégial, les étudiants bénéficient d’une grande autonomie. Tu es donc responsable de récupérer ton horaire avant le début du trimestre, selon le calendrier qui te sera communiqué. Tu es aussi responsable de te présenter à chacun de tes cours, aux heures et aux locaux indiqués sur ton horaire. Trop d’absence à un cours peut conduire à un échec. Les détails sont publiés dans la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages (PIÉA), disponible en version PDF dans la page Réglements et politiques de l'École nationale d'aérotechnique. 

 

Système de transport collectif

 

Le meilleur moyen de se déplacer dans la grande région de Montréal est sans contredit les transports collectifs. La STM (Société de transport de Montréal) offre un réseau de bus et de métro couvrant l’île de Montréal, et le RTL (Réseau de transport de Longueuil) offre un réseau de bus qui permet de se transporter facilement à Longueuil et Saint-Hubert. Il est possible d’obtenir des cartes mensuelles permettant d’utiliser de façon illimitée ce service au tarif étudiant. Pour cela, l’étudiant doit se prémunir de la carte OPUS en présentant notamment une preuve de résidence au Québec et une pièce d’identité démontrant qu'il est âgé de moins de 25 ans. Si tu as droit au tarif étudiant, le formulaire apparaît directement dans tes services en ligne Omnivox.

Présente-toi dans une station de métro avec ce formulaire en main. La carte OPUS est une carte à puce que tu pourras recharger dans les stations de métro, mais aussi dans de nombreuses pharmacies et dépanneurs ou encore à la COOP de l'ÉNA. Dans l’autobus, la monnaie exacte est exigée. Sur le site de la STM, tu pourras trouver également un calculateur de trajet, TOUS AZIMUTS, qui te sera bien utile pour te situer à Montréal.

 

Pourboires et taxes 

 

Le pourboire n’est jamais inclus dans les additions de restaurants et de bars. Il est de rigueur de laisser environ 15 % de l’addition (avant taxes) en pourboire. Par exemple, une bonne idée est de laisser au moins l’équivalent du montant des taxes qui apparaissent sur l’addition. Tu constateras également que les prix affichés dans les magasins ne comprennent pas les taxes. Il faut ajouter la TPS (taxe sur les produits et services de 5 %), puis la TVQ (taxe de vente provinciale de 9,975 %) aux prix indiqués.

 

Plus d'information sur la vie au Québec

 

Ministère de l’immigration et des communautés culturelles : La vie au quotidien

Je choisis Montréal : Avec son projet Je choisis Montréal, Montréal International propose aux étudiants internationaux du Grand Montréal des activités en lien avec les volets Vivre à Montréal et Travailler à Montréal.

 

Attraits touristiques à proximité

 

Située dans la région du Grand Montréal, l’ÉNA est à proximité de plusieurs attraits touristiques, sans compter les festivals qui s’y déroulent tout au long de l’année. Voici quelques attractions de la région de Montréal et de la Rive-Sud :

FAQ – Étudiants internationaux

Quelle est la différence entre l'École nationale d'aérotechnique (ÉNA) et le cégep Édouard-Montpetit?

 

Il n’y en a pas. L’ÉNA est un campus du cégep Édouard-Montpetit, situé à St-Hubert.

 

Quels sont les droits de scolarité à payer pour un étudiant international qui poursuit des études dans l'un des trois programmes techniques de l'ÉNA?

 

Les étudiants internationaux doivent débourser 7 845 $ par trimestre, soit 15 690 $ pour l’année scolaire 2017-2018, et souscrire à une assurance maladie et hospitalisation, en sus des autres frais afférents. Ces droits sont sujets à changement d’une année à l’autre par le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie du Québec. Ces droits de scolarité s’appliquent pour les étudiants internationaux inscrits au DEC. Ils ne s’appliquent pas pour un groupe d’étudiants internationaux inscrits à l’ÉNA dans le cadre d’une entente institutionnelle avec un partenaire international.

À noter qu’une entente entre la France et le Québec permet aux étudiants français de bénéficier de l’exemption des droits de scolarité et de la carte d’assurance maladie du Québec pendant la durée de leur séjour. Ils sont toutefois tenus de présenter la preuve d’assurance à l’ÉNA dès leur arrivée.

 

Si je suis de nationalité française, quels sont les droits de scolarité à payer?

 

Il n’y a aucuns droits de scolarité à payer. Selon l’entente entre la France et le Québec, ton statut, si démontré avec ton certificat de naissance et ton passeport, indique que ton lieu de naissance ou ta citoyenneté est française, tu assumeras les mêmes coûts (frais afférents et autres) qu’un étudiant du Québec.  Toutefois, tu seras tenu de fournir un Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) collégial valide ainsi qu’un permis d’études et une preuve d’assurance.

 

L'expérience ou la formation scolaire acquise à l'étranger sont-elles reconnues?

 

Oui. Certains cours peuvent t'être crédités. Il est d’ailleurs important de rencontrer l’aide pédagogique individuelle (API) de ton programme d’études dès ton arrivée à l’ÉNA. C’est ton API qui pourra évaluer et déterminer avec toi les cours qui pourraient t'être reconnus. Cependant, le fait de te faire reconnaître certains cours ne diminue pas la durée de ton programme, mais permet d’alléger tes sessions de cours.

 

Est-ce qu'il y a reconnaissance mutuelle de diplôme pour vos programmes?

 

Le ministère de l’Immigration, Diversité et Inclusion Québec a fait paraître une liste des professions pour lesquelles un arrangement de reconnaissance a été signé.

 

Quelle est la durée du programme?

 

Les programmes techniques à l’ÉNA sont d’une durée de 3 ans, soit 6 trimestres. Il est par ailleurs important de demander un permis d’études couvrant toute la durée de ton programme.

En plus d’offrir une formation axée sur la théorie et la pratique, l’ÉNA offre à ses étudiants l’occasion de s’inscrire au programme Alternance Travail-Études et d’accéder à des stages en milieu de travail, au pays ou à l’étranger. Cette formule d’alternance entre le travail et les études permet à l’étudiant d’effectuer, dès le 4e trimestre (deuxième année), un stage rémunéré d’une durée variant entre 12 et 16 semaines, dans une entreprise aérospatiale au Québec ou à l’étranger. Un deuxième stage est prévu plus tard dans le processus de formation. À noter que ces stages prolongent d’une ou deux trimestres la durée des études.

Toutefois, cette expérience de travail incomparable est extrêmement significative. Elle te permet, tout en obtenant une rémunération, de mettre en pratique l'enseignement que tu as reçu, de créer un réseau d’affaires, d'expérimenter un vrai milieu de travail, de valider ton orientation professionnelle et, quelquefois, de maintenir un emploi à temps partiel pendant les études.

 

Le programme est-il offert en alternance travail-études?

 

Bien que ces stages prolongent la durée de tes études, cette expérience de travail incomparable est extrêmement significative. Elle te permet, tout en obtenant une rémunération, de mettre en pratique l'enseignement que tu as reçu, de créer un réseau d’affaires, d'expérimenter un vrai milieu de travail, de valider ton orientation professionnelle et, quelquefois, de maintenir un emploi à temps partiel pendant les études.

Les étudiants internationaux inscrits en ATÉ doivent toutefois demander un permis de travail dans le cadre d'un programme coopératif ou d'un programme de stage.

Les trois programmes de l’ÉNA s’offrent en ATÉ. Pour plus d’informations, clique ici

 

Comment puis-je m'inscrire? Dois-je faire parvenir ma demande à l'ÉNA pour une évaluation?

 

Non. Tu dois passer par le Service régional des Admissions du Montréal métropolitain (SRAM) et faire une demande d’admission en ligne. Une fois ta demande d’admission complétée, le système du SRAM exige que tu fournisses des documents pour établir ton statut et pour faire l’évaluation de tes équivalences hors Québec. Tu peux télécopier ou envoyer par la poste tous tes relevés.

 

Comment faire établir une évaluation comparative de mes études par le SRAM?

 

Clique ici, pour consulter la foire aux questions (FAQ) du Service régional d'admission du Montréal métropolitain (SRAM).  

 

Quels sont les délais pour une demande d'admission?

 

Tu peux faire une demande d’admission au Service régional d’admission du Montréal métropolitain (SRAM) à tout moment durant l’année. Cependant, pour être admis au trimestre d’automne (août) et avoir le temps d’obtenir les papiers d’immigration, la date limite pour soumettre ta demande est le 1er mars.

Dès que ton dossier est complété au SRAM (évaluation de tes équivalences et traitement de ta demande), il nous est acheminé pour émission du verdict. Si tu es admissible (que tu rencontres tous les préalables du programme, que ton dossier est complet), nous transmettons généralement les réponses aux étudiants dans un court délai.

Tu recevras une copie de ta lettre d’admission par courriel. Par la suite, tu recevras 3 copies de cette lettre, ainsi que les documents pour le déroulement de ton inscription et un aide-mémoire qui permettra de te guider dans le processus d’obtention des papiers officiels, jusqu’à ton entrée en classe.

 

Si ma langue d'usage est le français, mais que celle-ci n'est pas ma langue maternelle, pourquoi dois-je passer le test de français TF1 ou le test de français du Cégep?

 

Tout étudiant qui n’a pas fait ses études secondaires en français doit absolument passer et réussir le test international à partir de son pays (TFI) et obtenir une note minimale de 750, ou subir le test de français du Cégep afin de compléter la demande d’admission.

 

Si j'échoue l'examen, puis-je rester inscrit?

 

Si tu échoues le test TFI, il est possible de faire le test de français du Cégep. Si tu n’as pas fait le test TFI et que tu ne réussis pas le test de français du Cégep, ton admission sera annulée. Afin d’éviter des frais et déplacements inutiles, nous te recommandons de t'inscrire au test TFI dès réception de la lettre d’admission et de nous fournir le résultat selon les dates mentionnées sur la correspondance que nous t'envoyons.

 

Où puis-je habiter? Peut-on me trouver un logement?

 

Afin de t'aider, tu peux te rendre sur la Hébergement de ce site. Tu y trouveras des appartements ou des chambres à louer dans le secteur environnant.

À noter que l’ÉNA n’est pas responsable de trouver un logement à ses étudiants, peu importe leur provenance.

 

Si je ne reçois pas mon Certificat d'acceptation du Québec (CAQ) ou mon permis d'études, puis-je commencer mes cours?

 

Si tu ne reçois pas ton CAQ avant le début des cours, tu seras dans l’impossibilité de commencer tes études à l’ÉNA, car celui-ci est obligatoire pour faire la demande du permis d’études. Donc, si ton CAQ n’est pas encore en ta possession au mois d’août, il te sera impossible d’obtenir ton permis d’études à temps pour le début du trimestre.

 

Si je suis de nationalité étrangère et que j'ai fait mes études secondaires au Québec, dois-je tout de même obtenir mon Certificat d'acceptation du Québec (CAQ) et mon permis d'études?

 

Les élèves qui terminent leur cursus scolaire au secondaire devront préalablement obtenir un certificat d’acceptation du Québec (CAQ) pour études ainsi qu’un Permis d’études pour pouvoir poursuivre leurs études en formation collégiale. Cette mesure s’adresse particulièrement aux élèves mineurs du secondaire se trouvant déjà au Québec en compagnie de l’un ou l’autre de leurs parents détenteurs d’un permis de travail ou d’un permis d’études, qui sont exemptés de l’obligation d’obtenir un CAQ pour études et un Permis d’études.

Concrètement, un élève exempté par la situation ci-dessus se verra refuser l’admission dans un programme de formation collégiale s’il ne peut prouver qu’il détient le CAQ et le Permis d’études du niveau approprié. À cet égard, si l’élève ne peut fournir ces documents d’immigration à l’établissement collégial à la session où il ou elle souhaiterait débuter sa formation, l’établissement en question pourrait ne pas admettre l’élève.

 

Puis-je payer mes droits de scolarité en plusieurs versements?

 

Non.  Les droits doivent être payés à la date limite indiquée sur ta lettre d’admission. En fait, si tes droits de scolarité, tes frais d’assurance maladie et hospitalisation ou tous les autres frais relatifs à ton inscription ne sont pas payés dans les délais, tu n’auras pas accès à ton horaire de cours.

 

Existent-ils des prêts et bourses pour les étudiants internationaux?

 

Le système de prêts et bourses du gouvernement du Québec n’est pas accessible aux étudiants internationaux . Toutefois, chaque année, le ministère de l'Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche alloue des bourses d‘exemption de droits de scolarité à certains étudiants internationaux. La sélection des candidats se fait sur la base du dossier scolaire, et c’est une équipe de gestion de l’ÉNA qui présente les meilleurs dossiers de candidatures à la Fédération des cégeps, fiduciaire de ces bourses. Aucun formulaire de demande n’est disponible. L’ÉNA présélectionne les candidats présentant les meilleurs dossiers scolaires.

Tu devrais t'informer auprès du ministère de l’Éducation de ton pays au sujet des possibilités de bénéficier d’une bourse d’études à l’étranger. Tu pourras également t'informer auprès de l’Ambassade du Canada de ton pays. 

Pour plus d’information à ce sujet, consulte l'onglet "Planifier son budget", sous cette même page. 

 

L'assurance maladie et hospitalisation est-elle obligatoire?

 

Oui.  Tu dois adhérer obligatoirement à un régime d’assurance maladie et hospitalisation. Au Cégep Édouard-Montpetit, nous offrons le service à l’étudiant international (formulaire). C’est l’étudiant qui doit acquitter les frais annuels qui sont modifiables sans préavis.

Les étudiants internationaux qui, par une entente entre leur pays et le Québec, sont exemptés du régime payant pour les étudiants étrangers (voir liste ici), doivent présenter au Service de l’organisation scolaire de l’ÉNA leur preuve d’adhésion au régime d’assurance maladie du Québec dès leur arrivée.

 

On m'a dit que, pour maintenir mon permis d'études, je dois étudier à temps plein. Combien d'heures cela représente-t-il ?

 

Un étudiant est considéré à temps plein s’il suit 12 heures de cours crédités par semaine ou 180 heures par trimestre. 

 

Puis-je travailler pendant mes études ? Comment obtenir un permis de travail ? 

 

Deux possibilités s’offrent à toi :

Travail sur le campus :

Les étudiants internationaux inscrits à temps plein sont autorisés à travailler, sans permis de travail, sur le campus de l’établissement auquel ils sont inscrits. Pour les possibilités d’emploi au campus de l’ÉNA, tu peux communiquer avec la direction des affaires étudiantes et communautaires (DAÉC). Note que les possibilités d’emplois sont limitées et que la DAÉC compte sur un certain nombre de critères, notamment la réussite scolaire.

Travail hors campus :

Depuis le 1er juin 2014, le permis d’études autorise automatiquement son titulaire à travailler à l’extérieur du campus jusqu’à 20 heures par semaine pendant le trimestre et à temps plein pendant les congés prévus au calendrier scolaire sans devoir présenter une demande de permis de travail distincte.

Si le permis d'études a été délivré avant le 1er juin 2014, les étudiants internationaux souhaitant travailler hors campus et qui satisfont aux conditions requises doivent faire une demande de permis de travail les autorisant à occuper un emploi hors campus durant leurs études.

Pour être admissible au travail hors campus, les étudiants internationaux doivent remplir certains critères, notamment :

  • détenir un permis d’études valide;
  • être inscrits à temps plein à un programme d’études de l’ÉNA;
  • avoir étudié à temps plein au Canada pendant au moins 6 mois au cours des 12 mois précédant la demande;
  • avoir obtenu des résultats scolaires satisfaisants.

Présenter une demande de permis de travail hors campus.

À noter que le coût du permis est de 150 $ CAD et que l’étudiant devra faire une demande de numéro d’assurance sociale (NAS).

 

Comment se déroule l'arrivée à Montréal et l'accueil des étudiants internationaux à l'ÉNA?

 

Dès ton arrivée à l’aéroport, nous t'invitons à te présenter à un kiosque d'Accueil Plus. Les kiosques d’Accueil Plus sont généralement situés dans le hall d’arrivée des vols internationaux.

Le service Accueil Plus, offert entre la première semaine d'août et la première semaine de septembre, s’adresse aux nouveaux étudiants internationaux qui viennent étudier dans un établissement d’enseignement universitaire ou collégial québécois. Ce service propose aux nouveaux arrivants un accueil personnalisé qui simplifiera leur arrivée à l’aéroport Montréal-Trudeau.

Nous t'invitons donc à t'inscrire à ce service depuis l’étranger, avant ton arrivée.

Par ailleurs, chaque début de trimestre (automne comme hiver), nous organisons une activité d’accueil pour tous les nouveaux étudiants internationaux. Tu reveras une invitation pour y participer.

Enfin dès ton arrivée, nous t'invitons à consulter le Guide de l’étudiant. Tu y trouveras une foule de renseignements utiles, notamment sur l’utilisation du service Omnivox et la récupération de ton horaire. Le Guide est un outil essentiel pour tes premières semaines à l’ÉNA.

 

Comment puis-je préparer mon arrivée?

 

Une section Web, créée exclusivement pour les étudiants internationaux, est consacrée à la préparation avant le départ. Consulte attentivement l'onglet «Préparer son arrivée» de cette page pour en connaître tous les détails.  

 

Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message