Accueil / blog
imprimer
Des entreprises en aéro recrutent à l'ÉNA

6 AVRIL 2017 - Quelque 23 entreprises et agences de placement en aérospatiale ont pris part à la Journée Carrière de l’ÉNA, le 29 mars 2017.

Cet événement a permis de mettre en lumière les perspectives d’emploi prometteuses qui s’offrent aux futurs étudiants des programmes techniques de Maintenance d’aéronefs, Avionique et Génie aérospatial de l’ÉNA.

Ces derniers peuvent toujours visiter le ena.cegepmontpetit.ca pour en savoir plus sur les programmes et soumettre leur candidature dans le cadre du 2e tour de demande d’admission du Service régional d'admission du Montréal métropolitain (SRAM) qui se termine le 20 avril 2017 (sram.qc.ca).

Un secteur en demande

Lors de la Journée Carrière de l’ÉNA, les finissants ont eu la chance unique de rencontrer des employeurs de choix dans le secteur manufacturier, dédié à la fabrication d’avions et ses composantes, ainsi que dans le secteur du transport aérien qui consacre ses activités à l’entretien et à la réparation d’avions ou d’hélicoptères. Parmi celles-ci, douze entreprises sont situées à Montréal et sur la Rive Nord, dont Air Canada, Air Transat, AJW Technique, Assystem, Bell Helicopter Textron, CAE, Discovery Air – Services à la Défense, Essential Turbines Inc., Jazz Aviation LP, Lockheed Martin, MDA Corporation et Nolinor.

Ces entreprises ont pu présenter leurs besoins croissants en main-d’œuvre : des emplois de qualité, diversifiés et stimulants au sein de l’une des plus importantes industries au pays. C’est le cas de Jazz Aviation, un transporteur aérien régional qui emploie une centaine de techniciens en entretien d’aéronefs à sa base de Dorval. « Nous avons présentement dix postes permanents d’apprentis mécaniciens à combler, affirme M. Alain Lejeune, chef de service de ligne, Est du Canada chez Jazz Aviation. Ces futures recrues, des jeunes passionnées, volontaires, ayant le goût du défi, auront la chance de travailler au sein d’un environnement stimulant et dynamique. Elles acquerront des compétences solides et diversifiées dans le secteur de la maintenance de ligne, tant au niveau de la vérification, de la réparation que de l’entretien préventif ». 

Des emplois de qualité 

Même constat du côté de Pratt & Whitney Canada, dont les usines québécoises sont situées à Longueuil, Saint-Hubert et Mirabel. En tant que leader mondial de l’aérospatiale, le fabricant de moteurs de nouvelle génération emploie des techniciens en aérospatiale diplômés des trois programmes techniques de l’ÉNA. En plus des conditions de travail concurrentielles, l’entreprise offre de nombreuses occasions d'apprentissage, de perfectionnement et de développement de carrière dans un milieu d'envergure mondiale. 

Cette demande importante en main-d’œuvre qualifiée corrobore les données actuelles de l’industrie. En effet, selon le Conseil canadien de l’aviation et de l’aérospatiale, l’industrie connaîtra une croissance de 5 % par année jusqu’en 2030. Au Québec seulement, 28 583 postes devront être comblés.

 

Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message