Accueil / blog
imprimer
Des étudiants reconnus par la Ville de Longueuil

2 DÉCEMBRE 2015 - Les participants au stages d'études «Une enfance à construire» ont été honorés lors de la Soirée reconnaissance jeunesse 2015 de la Ville de Longueuil.

 

Cette soirée avait lieu le 29 octobre 2015 en présence de la mairesse Caroline Saint-Hilaire et des conseillers municipaux.

La candidature des finissants en Sciences humaines, profil Individu, a été soumise par la Maison La Virevolte, partenaire du Cégep dans ce projet de mobilité étudiante. Cet organisme soutient les familles en offrant différents services et activités pour briser l'isolement, outiller les parents, les soutenir dans le processus d'apprentissage de leurs enfants et encourager l'initiative, l'entraide, la dignité et l'espoir. En guise de reconnaissance, ils ont eu droit à un certificat honorifique, à une soirée festive en compagnie d'autres bénévoles de Longueuil et à une remise de cadeaux.

Mis sur pied il y a six ans par Paul Morissette, professeur de psychologie, le projet multidisciplinaire repose sur une équipe de professeurs (Philippe Audette, Lysanne Couture et Jade Vandenbossche-MaKombo) inspirés de la pédiatrie sociale du Dr Julien. «Pendant près de deux ans, ils sensibilisent les étudiants aux impacts d’un milieu vulnérable sur le développement des enfants» explique Nathalie Fréchette, professeure de psychologie à Édouard et coordonnatrice du projet. Jumelé à un jeune du primaire pendant 10 semaines grâce à la collaboration de La Virevolte, «le participant apporte un soutien scolaire qui vise à développer l’estime de soi de l’enfant en bâtissant une relation privilégiée » précise Mme Fréchette. Le participant tient un journal de bord relatant les progrès de son jeune et les difficultés de son environnement, tout en reliant ses observations aux contenus pédagogiques vus en classe. Une expérience qui concrétise davantage son passage au collégial.

De nombreux témoignages éloquents ! 

Les participants de ce projet partagent avec enthousiasme leur expérience d'entraide. «Ça confirme mon choix de carrière de poursuivre mes études en orthopédagogie», soutient Adelina Maria Florea. «J'ai maintenant les yeux ouverts sur ce qui se passe en milieu défavorisé et je garde de bons souvenirs des enfants rencontrés», renchérit Charlotte Pilon. «Ça m'a fait chaud au coeur de voir que les enfants progressaient grâce à moi. Ce projet a contribué à changer mes perceptions», précise Rose Mila La Rocque. «C'est gratifiant. Je me suis engagé et j'ai tissé des liens intéressants. J'ai pu grandir dans la relation établie avec les enfants», fait remarquer Mickaël Rolland-Déry. «Je me suis sentie appréciée et c'est ce qui rend le projet spécial. Ça m'a permis de découvrir sur moi-même et sur mon milieu», note Christina Théodore. «J'ai aimé aider un jeune garçon, avec qui j'ai aussi joué après les devoirs pour le motiver, soutient Elizabeth Carpio-Olmos. Je pouvais faire une différence.»

Selon la mairesse de Longueuil, Caroline Saint-Hilaire, qui a rendu hommage à l'engagement des jeunes Longueuillois, l'action bénévole donne une âme au milieu et le rend plus attentif aux besoins des autres : «Une ville, aussi belle et prospère soit-elle, c'est avant tout des gens. Longueuil aura donc toujours besoin de bénévoles. Je vois des jeunes motivés à rendre notre monde meilleur et à le faire évoluer, souligne-t-elle. Ils incarnent déjà l'avenir de notre communauté. Ils la façonnent avec leurs idées et leurs projets, et c'est beau à voir!»

 

Photo : De gauche à droite, les participants du projet «Une enfance à construire», Mickaël Rolland-Déry, Elizabeth Carpio-Olmos, Elizabeth Carpio-Olmos, Christina Théodore, Nathalie Fréchette (professeure de psychologie), Charlotte Pilon, Rose Mila La Rocque et Adelina Maria Florea.

(Étaient également invités, mais maintenant à l'université : Catherine Auger, Marjorie Boucher, Cebrail BozKurt, Alexandra Giroux, Élyane Jourdenais-Lemaire, Vathanak-Maxime Len, Cecilia Michaud, Marianne Morier, Marie-Élaine Pelletier, Marie-Ève Racicot, Virginie Rozon et Estellane St-Jean.)

 

Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message