Accueil / Recherche
imprimer

Ariane Lafortune

 

Ariane Lafortune détient un doctorat en Études internationales en sciences politiques de l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID, Genève). Sa thèse portait sur la construction et l’évolution des standards pour les marchés volontaires de carbone, une initiative pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Elle travaille présentement sur la consultation dans le cadre d’activités extractives et sur les liens entre la croissance économique et la création d’emploi.

En 2016, Ariane a obtenu une subvention du CRSH de trois ans au Fonds d’innovation sociale destiné aux communautés et aux collèges comme directrice du projet «  L'approche de consultation par consensus informé dans le secteur minier ». Des partenariats, co-directions ou collaborations ont été établis avec le Collège de Rosemont, la Fédération québécoise des municipalités, l’Université du Québec à Chicoutimi, l’Université de Montréal et l’Universitédu Québec en Abitibi-Témiscamingue.

 

Prix et distinctions 

Bourse du FQRSC dans le cadre de son doctorat, de même qu’une bourse d’excellence de l’IHEID. 

 

Champs d'intérêts en recherche

Environnement; société civile; acteurs non-étatiques; politique; relations internationales.

 

Autres contributions à la communauté collégiale 

Pour deux années consécutives, elle a agi à titre d’enseignante responsable du programme Sirius-Guatemala, un projet de stage d’initiation à la solidarité internationale et à la différence culturelle. Le programme, d’une durée d’environ 18 mois, compte une quinzaine de participants.

 

Principales publications

  • Lafortune, Ariane. 2015. « L’«autorité privée » dans un jeu à deux-niveaux: Le cas des régulations volontaires de carbone dans le système de gouvernance climatique ». Dans Le développement durable à la recherche de solutions pour les PME, Colloque international (Montréal 28-30 octobre 2015).Montréal : Le Réseau entreprise et développement durable (REDD). 
  • Lafortune, Ariane. 2014. « Legitimacy-Seeking and Rule-Making in the Voluntary Carbon Market ».Thèse de doctorat, Genève (Suisse), Institut de hautes études internationales et du développement,19 décembre 2014, 242 p. 
  • Campbell, Bonnie, Ariane Lafortune et Pascale Hatcher. 2005. « Nouveaux codes – nouvelles normes : Réflexion à partir de l’analyse comparative de codes miniers en Afrique ». Dans Globalisation et pouvoir des entreprises sous la direction de Michèle Rioux, p. 69-92, Éd. Athéna. 
  • Campbell, Bonnie. Pascale Hatcher, Ariane Lafortune et Bruno Sarrasin. 2004. « The Challenges ofDevelopment, Mining Codes in Africa and Corporate Responsability » Dans International andComparative Mineral Law and Policy Trends and Prospects, sous la direction de Elizabeth Bastida,Thomas Walde et Janeth Warden, Kluwer Law International, La Haye, pp. 801-822. 
  • Campbell, Bonnie et GRAMA. 2003. « African Mining Codes Questioned ». Mining Journal, vol. 380, no8723, 14 février 2003, p. 106-109. 

 

Pour joindre Mme Lafortune : ariane.lafortune@cegepmontpetit.ca
Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message
Error