Cégep
Campus de Longueuil
ENA
Centre Sportif
Fondation
CTA
Étudiants actuels
Futurs étudiants
Adultes
Entreprises
Communauté
Sports
Socioculturel
Réalisations
Reconnaissance
Recherche
En vedette
COVID-19: 40 000$ pour étudier les discours conspirationnistes

8 octobre 2020 – Le CEFIR a reçu une subvention de 40 000$ du gouvernement pour étudier les discours conspirationnistes autour de la COVID-19 et leur incidence chez les cégépiens.

IMG_4071.jpgPour les fins de cette étude innovante et actuelle, le Centre d’expertise et de formation sur les intégrismes religieux, les idéologies politiques et la radicalisation (CEFIR) du cégep Édouard-Montpetit compte faire une veille et analyser le contenu des communications en ligne produites par les influenceurs des réseaux conspirationnistes, en plus d’utiliser la banque de données sur les groupes d’extrême droite qu’il a développée.

« Les processus de radicalisation auxquels peut mener la croyance dans des théories de la conspiration ont fait l’objet d’études de plus en plus nombreuses et détaillées à l’échelle du monde occidental, mais encore très peu de projets ont abordé la réalité québécoise de façon spécifique, encore moins dans le contexte d’une pandémie comme celle de la COVID-19, explique Martin Geoffroy, directeur du CEFIR et professeur de sociologie au cégep Édouard-Montpetit. Ce projet permettra de combler cette lacune, par une étude qui prendra en compte les réalités du paysage des médias « alternatifs » québécois, dans le contexte particulier de la COVID-19, et qui s’intéressa à une population particulièrement vulnérable aux discours conspirationnistes, soit les étudiants collégiaux. »

Approche éducative innovante

Cette démarche préventive, rendue possible par l'octroi de la subvention par le ministère de la Sécurité publique du Québec le 7 octobre 2020, a pour objectif de mettre en place une approche éducative innovante dans le réseau collégial pour réduire la présence des théories de la conspiration au sein de ses établissements. Elle vise aussi à développer des outils afin de permettre aux étudiants de développer une compétence transversale précieuse, celle de la pensée analytique, utile pour faire face à tout un courant d’idées conspirationnistes qui circulent sur le Web et qui dépassent le cadre de la pandémie.

Dès l’obtention des résultats de recherche, le CEFIR souhaite entamer la formation d’acteurs et de décideurs quant aux démarches à privilégier pour prévenir l’adhésion aux idées complotistes dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

Le CEFIR constitue un cadre idéal pour mener à bien ce projet, car ce centre rassemble des chercheurs de pointe sur les questions d’extrême droite et de radicalisation au Québec, ainsi que sur l’étude des médias, ce qui permettra d’assoir la recherche sur des bases solides assurées par une expertise démontrée.

Par ailleurs, la présence du CEFIR au sein du réseau collégial facilitera la mise en place de mesures de prévention en phase avec le milieu.

Bas de vignette: Martin Geoffroy est le directeur du CEFIR et professeur de sociologie au cégep Édouard-Montpetit. Il dirigera la recherche sur les discours conspirationnistes autour de la COVID-19.

Mention de source: gracieuseté 

Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message
Error