Cégep
Campus de Longueuil
ENA
Centre Sportif
Fondation
CTA
Étudiants actuels
Futurs étudiants
Adultes
Entreprises
Communauté
Sports
Socioculturel
Réalisations
Reconnaissance
Recherche
En vedette
Le français selon Olivier Kemeid, Louis Hamelin et Michel Rabagliati

16 avril 2019 – Le Cégep invite la population à réfléchir à ce que représente, pour elle, le français en découvrant les entrevues que lui ont accordées des personnalités.

Olivier Kemeid, auteur, metteur en scène et directeur artistique du Théâtre de Quat’Sous, Louis Hamelin, un des écrivains les plus importants de sa génération, Michel Rabagliati, bédéiste, et Mathieu Arsenault, écrivain, ont individuellement accepté de partager leurs réflexions sur ce que le français représente pour eux.   

FrSaffiche_banniere_avril-2019.jpg

Un trait d'union entre les gens

Permettant de se distinguer, de se différencier et d’aller vers les autres tout en respectant les différences de chacun, la langue française peut être cette force, ce trait d’union, qui unit les gens d’une même communauté. C’est ce que souligne Olivier Kemeid lorsqu’il se souvient que Boutros Boutros-Ghali, ancien Secrétaire général des Nations Unies et de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), disait « qu’il devait absolument faire valoir non pas le français comme langue qui doit supplanter les autres, mais comme langue qui peut admirablement côtoyer d’autres langues. Il affirmait que l’avenir du français et l’avenir de la Francophonie ne se feraient qu’en ce nom-là, qu’au prix de cette lutte, de ce combat de reconnaissance d’un multilinguisme. »

Avoir du plaisir avec la langue française

De son côté, Louis Hamelin dit que « tout ce qui est français nous appartient, y compris, évidemment, les croisements avec d’autres langues, les anglicismes et tout ça » et qu’il faut essayer d’avoir du plaisir avec la langue française, qui peut ainsi être vue comme un jeu, un espace ou un territoire ludique à découvrir, à rêver et à arpenter dans le plaisir. Or, rappelle Olivier Kemied, « pour en arriver à retenir [ce] côté festif du français, il faut parvenir à un bon maniement de la syntaxe et de l’orthographe. Pour ce faire, il faut passer par la dimension parfois plus austère, difficile, ardue et grammaticale de la langue. C’est ardu, mais c’est vraiment important, parce qu’une fois qu’on a ces outils-là, on les a pour la vie, on ne les perdra jamais et on va continuer à les mettre en exercice. »

Une vitrine florissante de nouveautés

Parmi les autres nouveautés, la vitrine Web Le français s’affiche présente les textes de Josianne St-Arnault, enseignante de français au secondaire, et d’Audrey-L. Lessard, agente de soutien administratif à la Direction des communications du cégep et étudiante à la maîtrise en études littéraires à l’UQAM. S’ajoutent à cela les capsules du jeu linguistique « Les mots qui bougent », qui portent cette fois sur les mots « toutou » et « sirène », ainsi que les suggestions de lecture de Viviane Martel, conseillère à la vie étudiante à la Direction des affaires étudiantes et communautaires, et de Simon Croteau, diplômé du Cégep.

Enfin, le Cégep invite également le public à une rencontre avec la conseillère linguistique Noëlle Guilloton, auteure de l’ouvrage intitulé Le français au bureau, qui aura lieu le mercredi 17 avril 2019, de 12 h 30 à 14 h, à la bibliothèque du campus de Longueuil.



Le français s’affiche en bref

Lancée en décembre 2015, la vitrine Web intitulée Le français s’affiche se veut un centre virtuel de références destiné à l’amélioration et à la promotion de la langue française. Ce contenu, à la fois ludique et dynamique, permet de faire découvrir à la communauté la beauté et la richesse de la langue française sous toutes ses formes. Le français s’affiche vise également à outiller le personnel et les étudiants dans leur pratique du français en proposant une foule d’outils et d’exercices pratiques pour parfaire ses connaissances et sa maîtrise de l’orthographe, la grammaire, la ponctuation et la syntaxe.

(Crédits photo : Éric Lajeunesse, Simon Girard, Louis Hamelin, David Beauchemin et Pablo Ruiz)

Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message
Error