Accueil / Recherche
imprimer

Julie Guyot

 
 

Julie Guyot (M.A. histoire, UQÀM) est depuis toujours intéressée à l'histoire des idées politiques, au parcours des peuples dépendants et aux mouvements d'émancipation. Ses recherches étaient d’abord orientées en histoire irlandaise du XVIIIe siècle et bas-canadienne de la première moitié du XIXe siècle. Sa récente monographie, Les Insoumis de l’Empire (Septentrion, 2016), est une étude comparative des discours publics de deux chefs de mouvements patriotes/républicains: Theobald Wolfe Tone (1790-1798) et Louis-Joseph Papineau (1827-1837). Maintenant doctorante (School of Irish Studies – Département d’histoire, Université Concordia), elle poursuit la fructueuse comparaison en s’intéressant aux cas de l’Irlande après son incorporation constitutionnelle au sein du Royaume-Uni (Acte d’Union, 1801), et du Bas-Canada (devenu Canada-Est) après son union avec la colonie du Haut-Canada (1840). Dans ce contexte, l’analyse fera ressortir les divers modes d’expression de la conscience coloniale chez Louis-Joseph Papineau (1786-1871) et chez son contemporain irlandais, le célèbre «Émancipateur des catholiques», Daniel O’Connell (1775-1847). Les constructions identitaires locales ont peu été étudiées dans leur relation à l’Empire. Nous comptons étayer ce champ d’études.

 

Champs d'intérêts en recherche

Irlande, Québec, Bas-Canada, 1798, 1837, 1801, 1840, XVIIIe siècle, XIXe siècle, histoire nationale, domination coloniale, républicanisme, libéralisme, rébellion, Acte d’union, Theobald Wolfe Tone, Louis-Joseph Papineau, Daniel O’Connell, grandes révolutions, liberté politique, autonomie politique, autonomie nationale, anticolonialisme, américanité, formation identitaire.

 

Autres contributions à la communauté collégiale

  • Professeure au cégep Édouard-Montpetit, Julie Guyot est également préoccupée par la façon dont l'histoire est transmise aux générations à venir. En 2006, elle s'est impliquée dans le mouvement qui remettait en question la démarche du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) lors de la refonte du Programme d'histoire au secondaire.

  • En octobre 2016, elle fut invitée à présenter, aux enseignants du cours Histoire du Québec de 3e et 4e secondaire, un atelier sur l’historiographie récente à propos de la question constitutionnelle au Bas-Canada sous le Régime britannique.

  • Dans un souci de rendre plus intelligibles aux jeunes adultes du Québec les composantes fondamentales de l’appartenance à la collectivité, le chantier de recherche de l’historienne en 2017-2018 consistera en une  Analyse des éléments contributifs à la formation de l’identité collective : des exemples de l’Irlande et du Canada-Est au XIXe siècle. Ce projet contribuera à la formation de la relève en recherche en initiant des étudiantes et étudiants du collégial aux différentes étapes de la démarche scientifique. 

  • Enfin, elle œuvre au sein de l'Association des professeurs d'histoire au collégial du Québec (APHCQ) et de la Coalition Histoire afin que l'histoire soit revalorisée au niveau collégial, mais également à tous les niveaux d'enseignement.

 

Principales publications

  • Guyot, Julie (2016). Les Insoumis de l’Empire. Le refus de la domination coloniale au Bas-Canada et en Irlande, 1790-1840. Québec : Septentrion, 232 p. http://www.septentrion.qc.ca/auteurs/julie-guyot
  • Guyot, Julie (2012), « La pensée politique de Pierre Falardeau ». In Histoire intellectuelle de l’indépendantisme québécois, Tome II. Sous la dir. Robert Comeau, C.-P. Courtois et D. Minière. Montréal : VLB, p. 315-326
  • Guyot, Julie et C.-P. Courtois (dirs) (2012). La culture des Patriotes. Québec : Septentrion, 232 p. 
  • Guyot, Julie, «Les discours publics de Theobald Wolfe Tone sur l'Irlande et de Louis-Joseph Papineau sur le Bas-Canada», Bulletin d’histoire politique, Dossier : «Le Québec, l’Irlande et la diaspora irlandaise», vol. 18, no 3 (Printemps 2010), p. 49-66.

 

Conférences et autres communications

  • Rébellions de 1837-1838 : histoire nationale, histoire transnationale. Table ronde organisée par le Wilson Institute for Canadian History (McMaster University). Panelistes : Julie Guyot, Éric Bédard (TÉLUQ), Louis-Georges Harvey (Bishop University), Jason Opal (McGill University), 19 octobre 2017.
  • 225e anniversaire des institutions parlementaires du Québec. Table ronde : « Les institutions parlementaires et la culture démocratique au Québec : bilan, défis et perspectives ». Panelistes : Julie Guyot, Éric Bédard (TÉLUQ), Jean-Pierre Charbonneau (ex-président de l'Assemblée nationale du Québec et membre du CA du Groupe Femmes, politique et démocratie), Diane Lamoureux (Université Laval). Bibliothèque de l'Assemblée nationale, 15 novembre 2017. http://www.bibliotheque.assnat.qc.ca/contenu/Conference\21?idRefParent=548
  • Guyot, Julie : « La participation des femmes au Soulèvement de Pâques 1916 (Dublin, Irlande) », Colloque sur le Centenaire du Soulèvement irlandais de 1916, Université de Montréal (Département d’histoire), 21 octobre 2016.
  • Guyot, Julie : « Le rappel de l’Union en Irlande et au Bas-Canada. Rupture et continuité dans le discours de Daniel O’Connell et de L.-J. Papineau. » Colloque sur le thème de l’Union des Canadas, Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB), 5 juin 2015.
  • Guyot, Julie : « The British Empire facing the Irish and Lower-Canadian Questions, 1790-1840. » 17e Congrès de l’Association irlandaise d’études canadiennes (ACSI), National University Ireland (Galway), 9 – 11 mai, 2014.

 

Pour joindre Mme Guyot : julie.guyot@cegepmontpetit.ca

 

Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message
Error