Cégep
Campus de Longueuil
ENA
Centre Sportif
Fondation
CTA
Étudiants actuels
Futurs étudiants
Adultes
Entreprises
Communauté
Sports
Socioculturel
Réalisations
Reconnaissance
Recherche
En vedette
Deux étudiantes du Cégep se démarquent

25 FÉVRIER 2019 – Cindy Ehounou et Yasmine El Ghali, deux étudiantes en Sciences de la nature, profil pures et appliquées, ont remporté le prix «Coup de cœur» du concours Déplace de l’air à Poly.

Lors de la 7e édition du concours qui s’est tenue le 2 février 2019, les deux participantes formaient l'équipe Les têtes en l’air. Présenté par l’entreprise allemande Enercon, le prix remporté souligne l’ingéniosité de la conception d’une mini-éolienne et l’esprit d’équipe. Tout au long de leur préparation, les deux étudiantes ont pu compter sur le soutien de leur mentor, monsieur Boris Ehounou, étudiant en ingénierie et frère de Cindy.

 

Le défi qui attendait les deux étudiantes consistait à concevoir et à construire, en trois heures seulement, un prototype de mini-éolienne le plus performant possible à partir de composantes imposées. Les 55 équipes de niveau collégial ont vu leur prototype testé sur scène devant public à l’Atrium Lorne-M.-Trottier des pavillons Lassonde, de Polytechnique de Montréal.

 

Édouard-Montpetit bien représenté

Deux autres équipes composées d’étudiants et de professeurs du Cégep ont participé à la compétition. Ainsi, Valérie Corriveau, MariePlamondon et Adam Litalien, étudiant(e)s en Sciences la nature, profil sciences de la santé, de l’équipe Hélice au pays des merveilles, pouvaient compter sur les conseils du professeur de physique Olivier Levasseur, alors que Nicolas Tran et Jean-Carlo Doray, étudiants en Sciences de la nature, profil sciences pures et appliquées, de l’équipe Tecadonna, ont été accompagnés par Loïc Séguin Charbonneau, également professeur de physique.

 

Un concours axé sur la pratique

Le concours, qui a accueilli plus de 140 participants provenant d’écoles secondaires et de cégeps de la grande région de Montréal, s’adresse aux étudiants inscrits dans un programme ou une concentration scientifique.

« L’électricité est visible, et au cégep, les étudiants apprennent les principes de l’électricité d’une façon très théorique, en passant par le calcul intégral. Avec Déplace de l’air à Poly!, les jeunes découvrent l’électricité de façon intuitive et ludique, sans passer par de grands calculs. Il suffit de faire bouger un aimant devant un fil électrique pour produire de l’énergie. Lors de la finale, on projette l’évolution du courant électrique produit par les étudiants sur grand écran, ce qui permet de « voir » l’invisible. C’est un moment magique ! » explique Jean-Pierre David, professeur au Département de génie électrique de Polytechnique et organisateur du concours.

La séance d'essai des mini-éoliennes, qui a été diffusée en direct, peut être visionnée en reprise sur la chaîne YouTube de Polytechnique Montréal.

DSCF1459[1].jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bas de vignette,  de gauche à droite : David Saussié, professeur agrégé au Département de génie électrique de Polytechnique Montréal, Boris Ehounou, étudiant en ingénierie, frère de Cindy et mentor de l’équipe Les têtes en l’air; Cindy Ehounou (Longueuil) et Yasmine Elghali (Greenfield Park), membres de l’équipe Les têtes en l’air du cégep Édouard‑Montpetit et lauréates du prix « Coup de cœur », Antoine Delage-Laurin, ingénieur de projet chez Kruger Énergie, Yves Goussard, directeur du Département de génie électrique de Polytechnique Montréal et Talal Sleiman, analyste commercial chez Enercon.

Crédit photo: Nathalie Tourangeau Photographie

Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message
Error