Accueil / blog
imprimer
Premier champion canadien chez les Lynx

24 NOVEMBRE 2014 - Jérémy Briand, des Lynx du Cégep, a remporté les grands honneurs à l’occasion du Championnat canadien collégial de cross-country de l’Association canadienne du sport collégial (ACSC).

 

(Crédit photo : ACSC)

 

«Je suis resté concentré (tout au long de la course) et j’ai gardé mon rythme. Plus la course avançait, plus je dépassais de coureurs. Jusqu’au dernier tour, j’étais en deuxième place », a partagé le coureur, fier d’avoir atteint la plus haute marche du podium, le 8 novembre, à Calgary.

Sur une bonne lancée

Il s’agit pour Jérémy d’une belle réussite. En effet, après une saison de triathlon intense (natation, vélo et course), le retour au cross-country était plus ardu. «À la suite d’une compétition plus difficile en septembre, j’ai retrouvé mes sensations pour terminer premier », a expliqué l’étudiant en Sport-Études triathlon, programme Sciences de la nature, profil Sciences pures et appliquées. 

La première place de Jérémie vient s’ajouter à une feuille de route déjà bien remplie. Rien que dans la dernière année, les bons résultats ne cessent de s’accumuler pour le triathlète originaire de Sainte-Julie. En mai, il a fini deuxième aux Championnats panaméricains juniors, à Dallas. En août, il a pris la 11e place du Championnat du monde junior de triathlon, à Edmonton; sa première grande compétition internationale. En octobre, il obtenait la deuxième place du Championnat provincial de cross-country du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). L’ACSC l’a également choisi athlète par excellence pancanadien en cross-country pour 2014.

Se rendre aux Jeux olympiques

Le jeune coureur ne manque pas de projets. En effet, Jérémy vise les Jeux de Tokyo en 2020, en triathlon. Mais avant cela, bien des compétitions croiseront son chemin. Il prendra, entre autres, la direction de Vancouver le 29 novembre 2014 pour participer avec l’Équipe du Québec aux Championnats canadiens de cross-country.

En 2015, il effectuera un changement de catégorie alors qu’il joindra les U23 Senior (moins de 23 ans). Un changement pour Jérémy qui passera à une distance de 1 500 m à la nage, 40 km à vélo et 10 km à la course par rapport à 750 m à la nage, 20 km à vélo et 5 km à la course.

L’équilibre de la personne : une priorité

Se rendre à un tel niveau demande un bon équilibre entre le sport, les études et le bien-être personnel. Le jeune athlète ne le cache pas, sans l’appui de sa famille, il ne serait pas là aujourd’hui. Pour Jérémy, c’est grâce à ses valeurs familiales, la santé et l’éducation, qu’il a réussi à rester dans la compétition. «Malgré le fait que je pratique mon sport à un niveau de plus en plus élevé, je garde en tête les études et je vise, bien sûr, entrer à l’université dès l’automne prochain», a-t-il partagé.

Au Cégep, Jérémy peut compter sur une équipe de professionnels qui sont là pour l’appuyer dans son parcours collégial. Il remercie également ses professeurs, compréhensifs face à sa situation.

Le coureur invite d’ailleurs les étudiants à essayer le cross-country et à se joindre à l’équipe entraînée par Jérôme Blais, professeur d’éducation physique au Cégep. «C’est un sport peu connu qui, selon moi, saura plaire à tout le monde. » Pour en savoir plus : www.golynxgo.com  

 

Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message