Accueil / blog
imprimer
Une nouvelle chercheure se joint à l’équipe du CEFIR

20 DÉCEMBRE 2016 - Le Centre d’expertise et de formation sur les intégrismes religieux et la radicalisation (CEFIR) accueille une nouvelle chercheure, Sarah Wilkins-Laflamme. 

Mme Wilkins-Laflamme est professeure adjointe de sociologie à l’Université de Waterloo (Ontario, Canada). Elle a fait ses études doctorales à l’Université d’Oxford en Grande-Bretagne. Ses champs d’intérêt de recherche incluent la sociologie des religions, les méthodes quantitatives, l’immigration et l’ethnicité ainsi que la sociologie politique. Membre d’une série d’équipes de recherche, ses projets en cours s’intitulent 1) Vers la sortie du catholicisme culturel au Québec; 2) Cascadian Religion and Spirituality; 3) The Religious Nones of Canada; et 4) The Religious-Secular Cleavage in Areas of Advanced Secularization

Le CEFIR

Unique au Québec, le Centre d’expertise et de formation sur les intégrismes religieux et la radicalisation (CEFIR) est né d’un partenariat entre le cégep Édouard-Montpetit, les cégeps de Saint-Hyacinthe et de Saint-Jean-sur-Richelieu et le Collège militaire royal de Saint-Jean. Hébergé et dirigé par le cégep Édouard-Montpetit, ce Centre vise à prévenir la radicalisation en amont chez les jeunes grâce à une approche scientifique novatrice et collaborative entre chercheurs et intervenants du milieu.

Le CEFIR réunit un groupe de chercheurs et de collaborateurs des niveaux collégial et universitaire spécialistes, notamment, des domaines de l’intégrisme chrétien, judaïque ou islamique, de la psychologie et de la sociologie. Le travail de recherche réalisé en étroite collaboration avec les professeurs des cégeps partenaires permettra de bien connaître la réalité du terrain.

Pour en savoir davantage : cegepmontpetit.ca/cefir
Plan du site
© Cégep Édouard-Montpetit, 945 chemin de Chambly, Longueuil
450 679-2631
Création du site web MG2 Media | Connexion
Message